Skip to main content

Désactivation inopinée de comptes Facebook

Désactivation inopinée de comptes Facebook

Un internaute a réclamé à la société Facebook la somme de 1 500 € de dommages et intérêts en réparation du préjudice subi, suite à la fermeture brutale de son compte et à l’impossibilité de se réinscrire. La fermeture du compte par Facebook s’étant produite au domicile de l’internaute, les tribunaux français sont pleinement compétents.