La création de la nouvelle Direction des études, de l’innovation et de la prospective constitue la dernière étape du processus de réorganisation des services de la Cnil initié par Alex TÜrk en 2004. Sophie Vulliet-Tavernier, jusqu’alors en charge de la Direction des affaires juridiques, internationales et de l’expertise, est nommée à la tête de cette nouvelle entité, qui sera, selon Alex TÜrk, ” le fer de lance de la deuxième impulsion” donnée à la politique de la Commission, dans la continuité de la loi du 6 août 2004.

Cette seconde impulsion se caractérisera par le développement de la base de données de la Commission, ainsi que de son réseau d’expert, en vue de faire face à l’expansion des technologies innovantes.

Cnil, Communiqué du 7 janvier 2011