Si les gains financiers et d’organisation induits par la numérisation et l’archivage des documents d’entreprise sont importants, il appartient aux entreprises de gérer les risques juridiques liés à la dématérialisation notamment des documents à valeur probatoire. Interviewé par Stéphane Bardinet pour Le Nouvel Economiste, Eric Barbry précise toutefois qu’en 15 ans, il n’a été confronté à aucun problème d’irrecevabilité de preuves, ni aucun contentieux dans les projets de dématérialisation.

Eric Barbry pour Le Nouvel Economiste, le 12 avril 2012