L'internet des objets à travers le mondeL’internet des objets n’est plus un sujet futuriste. Aujourd’hui, on considère qu’une personne est en moyenne connectée à deux outils ou applications.

Dans ce numéro spécial international, les membres du réseau lexing ®, traitent des aspects légaux de l’internet des objets à travers le monde.

En 2009, la Commission européenne donnait un aperçu de la technologie à venir au cours des 15 prochaines années afin de dresser un plan d’action pour l’Europe. Mais l’internet des objets (IdO) n’est plus un sujet futuriste.

Plutôt que de parler de l’Internet des objets, on doit d’ailleurs parler d’objets connectés ou d’ « objets intelligents ».

Evidemment, ces nouveaux usages posent d’innombrables questions juridiques. Le problème est que pour une question transnationale, les réponses restent à ce stade nationales.

Les membres du  réseau lexing ® dressent un tableau de la situation actuelle à travers le monde.

Ce numéro contient les contributions des pays suivants : Lexing Belgique, Lexing Brésil, Lexing Canada, Lexing Espagne, Lexing France, Lexing Grèce, Lexing Italie, Lexing Royaume Unis et Lexing USA.

JTIT internationale n°6 – Internet des objet – Février 2014.