Un hébergeur de blogs est tenu notamment de supprimer les noms et prénoms des personnes qui y sont citées, en application de la loi Informatique et libertés, ainsi qu’en a décidé la Cour d’appel de Montpellier le 15 décembre 2011. Le respect par l’hébergeur de ses obligations pourra lui permettre d’anticiper le nouveau cadre législatif européen en matière de protection des données personnelles. Une proposition de directive et de règlement visant à instaurer un nouveau corpus de règles uniformes a en effet été déposée par la Commission européenne le 25 janvier 2012.

Mathieu Prud’homme pour Ecommercemag.fr, le 1er mars 2012