L’activité des éditeurs de comparateurs d’assurances en ligne a suscité l’intérêt du Comité consultatif du secteur financier, qui a rendu, le 10 mai dernier, un avis énonçant plusieurs principes visant à en accroître la transparence, la fiabilité et l’efficacité. L’attention toute particulière du Comité à l’égard des comparateurs s’explique par le rôle grandissant de ces services dans le choix que font les internautes, lors de la souscription d’un contrat d’assurance.
 
 
Alexandre Fievée pour La Tribune de l’assurance, septembre 2012