Petit-déjeuner du 19 octobre 2011 – Virginie Brunot et Anne-Sophie Cantreau, en partenariat avec Bruce Tonkin, Chief Strategy Officer, Christophe Gérard et Arnaud Astier du registrar IT Melbourne, ainsi qu’avec Bertrand Louveau et Mathieu Crédou de l’AFNIC, ont animé, le 19 octobre 2011, un petit-déjeuner débat consacré aux nouvelles extensions sur Internet. Dès le 12 janvier 2012, les personnes morales publiques ou privées, titulaires de marques, institutions publiques ou encore organismes représentatifs d’une communauté d’intérêts, pourront déposer leur candidature pour devenir leur registre et gérer leurs propres extensions. Véritable séisme dans la géographie actuelle des noms de domaine, qu’elles correspondent à une marque ou à un terme générique, ces nouvelles extensions ouvrent de formidables perspectives de renforcer et consolider sa présence et son identité sur Internet, de valoriser son image, de créer de nouveaux services ou encore de renforcer la cohésion de son réseau de partenaires et de clients.

Cette opportunité, d’une durée de trois mois, se refermera le 12 avril 2012, sans qu’une nouvelle période de candidature ne soit prévue de manière certaine à ce jour.

Le délai est court et le dossier de candidature complexe. C’est donc maintenant qu’il convient d’engager une réflexion.

Quelles sont les actions à mener pour décider de déposer sa candidature, choisir ses extensions, anticiper les conflits et monter son dossier ?

Quelle est la procédure conduisant à l’activation des nouvelles extensions ?

Telles seront quelques-unes des questions qui ont été abordées lors de ce petit-déjeuner débat.

Le petit-déjeuner débat a eu lieu le 19 octobre 2011 dans les locaux de ALAIN BENSOUSSAN sis 29, rue du Colonel Avia 75015 Paris.