L’opération Darknet, lancée par un groupe d'”hacktivistes” dénommé “Anonymous”, a permis de rendre inaccessibles les photographies à caractère pédopornographique diffusées jusqu’alors sur une quarantaine de sites internet. Questionné par Anaëlle Grondin pour 20minutes.fr sur le bien-fondé de cette opération, Mathieu Prud’homme reconnaît que si elle a le mérite de provoquer des réactions, elle pourrait également susciter des interrogations sur la valeur probante des listings transmis, le respect de la présomption d’innocence ou la poursuite des enquêtes policières en cours.

Mathieu Prud’homme pour 20minutes.fr, le 25-10-2011