Interviewé fin septembre 2012 pour 20 minutes et Le Plus sur l’incident qu’a connu Facebook, Mathieu Prud’homme s’interroge sur les conséquences pour le réseau social de l’apparition d’anciens messages privés sur l’espace public des profils. Dysfonctionnement technique ou manquement à une obligation de sécurité ? Il ressort des analyses menées par la Cnil que les messages incriminés par de nombreux utilisateurs de Facebook semblent être exclusivement des messages “Wall-To-Wall” (de “murs à murs” – pages publiques) et non des messages envoyés par l’intermédiaire de la “messagerie privée” de Facebook.

Mathieu Prud’homme pour 20 minutes, le 24 septembre 2012.
Mathieu Prud’homme pour Le Plus, le 25 septembre 2012.
Lire les conclusions de la Cnil sur le “bug” Facebook, Communiqué de la Cnil du 2 octobre 2012.