L’autorité de protection des données britannique, l’ICO, envisage d’infliger de lourdes amendes à l’encontre de deux entreprises pour violation du RGPD.

L’ICO a en effet épinglé British Airways et Marriott International pour violation de données à caractère personnel et menace de leur infliger des amendes record. La compagnie aérienne pourrait ainsi écoper d’une amende de 183 millions de livres (200 millions d’euros), tandis que le groupe d’hôtellerie se verrait condamné à une amende de 99 millions de livres (110 millions d’euros).

Ces sanctions pécuniaires ne sont toutefois pas encore confirmées, les deux entreprises contrevenantes ayant la possibilité de plaider leur cause avant la prise de décision finale du gendarme britannique de protection des données.

Lire l’article (en anglais) sur le site du cabinet Michalsons :
Is the ICO being too harsh with its GDPR fines?

Lexing Afrique du Sud