Pour François Jouanneau, sollicité par Emmanuelle Maupin achatpublic.info, si tout est fait pour faciliter la vie des entreprises, le nouvel arrêté ne révolutionne pas la pratique de la signature électronique ; pire, il serait de nature à inquiéter les acheteurs publics par les responsabilités qu’il fait peser sur leurs épaules…
 
 
 
achatpublic.info,18 septembre 2012 et 28 septembre 2012