Le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie a été victime d’une attaque d’espionnage informatique sans précédent. Les pirates informatiques ont envoyé, à partir d’une adresse mél piratée, des pièces jointes qui, une fois ouvertes, permettent l’installation d’un cheval de Troie. Ils ont ainsi pu prendre le contrôle de 150 ordinateurs des services centraux du ministère de décembre à février et ont pu passer des ordres pour exfiltrer les données choisies. Les ordinateurs visés ne comprenaient aucune donnée personnelle de contribuables. Les pirates se sont emparés de dossiers sensibles concernant le G20, qui regroupe les principaux pays développés et émergeants de la planète. Le ministre du Budget, Monsieur François Baroin, a annoncé avoir porté plainte contre X.

ANSSI, Communiqué du 8 mars 2011