Pinterest, qui se définit comme un « virtual pinboard », est sans conteste le dernier phénomène du Web 2.0. Les utilisateurs de ce service peuvent créer des panneaux (boards) et y épingler (to pin) des images glanées sur le Web, en ajoutant un plug-in « pin it » à leur navigateur. Les éditeurs de site peuvent quant à eux ajouter un bouton « pin » à leur site, qui permet aux utilisateurs de partager leurs contenus d’un clic.

Mathieu Prud’homme et Katharina Berbett pour Stratégie internet, avril 2012