Votre politique de protection des données est-elle prête pour le Brexit ?

Comment vous assurez que vous pouvez continuer à transférer des données à caractère personnel vers le Royaume-Uni ? Notre correspondant Lexing Belgique vous conseille.

Le 31 janvier dernier, le Royaume-Uni a officiellement quitté l’Union européenne. La période de transition pendant laquelle toutes les règles de droit européen, y compris le RGPD, continuent à s’appliquer au Royaume-Uni, prendra fin le 31 décembre 2020.

A partir du 1e janvier 2021, le Royaume-Uni sera considéré comme un « pays tiers » à l’Union européenne. Tout transfert de données d’un Etat membre de l’Union vers le Royaume-Uni constituera un« flux transfrontalier » dont la légalité devra être appréciée au regard du RGPD.

Pour cette raison, il est grand temps de se préparer à cette échéance qui approche à grand pas.

Notre correspondant Lexing Belgique vous conseille sur les outils à mettre en place dès maintenant pour continuer à transférer vos données vers le Royaume-Uni après le Brexit.

Lire l’article complet sur le site de Lexing Belgique

Lexing Belgique