Depuis ce matin, l’oiseau bleu gazouille en mots-dièse, on ne dit plus « hashtag » mais « mot-dièse ». La Commission générale de terminologie et de néologie a décidé de franciser le terme hashtag et lui a choisi le terme « mot-dièse » (qu’elle accorde au pluriel par mots-dièse).

Pour sa part, l’Office québécois de la langue française a choisit « mot-clic ». Parler français en informatique semble difficile…

La commission française définit un mot-dièse comme une « suite signifiante de caractères sans espace commençant par le signe # (dièse), qui signale un sujet d’intérêt et est insérée dans un message par son rédacteur afin d’en faciliter le repérage ».

Elle précise en note :

  • 1. En cliquant sur un mot-dièse, le lecteur a accès à l’ensemble des messages qui le contiennent.
  • 2. L’usage du mot-dièse est particulièrement répandu dans les réseaux sociaux fonctionnant par minimessages.
  • Avis de la Commission générale de terminologie et de néologie, publié au JO du 23-1-2013.